La Dépêche de l’Union

Découvrez la trépidante actualité des Côtes du Couchois et les potins des villages de l’AOC avec ce qui s’y passe, ce qui s’y dit et plus généralement la vie de ceux et celles qui cultivent, produisent, élèvent ou commercialisent nos vins… sans oublier l’essentiel bien évidemment, à savoir ceux qui les consomment…

La dépêche – Février 2020

La dépêche – Février 2020

Pour ne pas dire infernaux tant la tâche est lourde tout autant que la terre est dure. La vigne et ses saisons bercent le rythme du temps en débutant par la préparation du sol et de l’arbre puis viendront la pousse et l’entretien, le mûrissement avant les vendanges et enfin la vinification puis l’élevage avant que ne reprenne ce cycle ancestral qui anime la Bourgogne depuis bientôt deux mille ans.

La Dépêche – Janvier 2020

La Dépêche – Janvier 2020

Succèdent aux temps de troubles et de conflits, des périodes de prospérité et de croissance comme les années folles à la suite de la première guerre mondiale ou les 30 glorieuses qui ont suivi la seconde… Si l’on en juge par l’accroissement de la durée, la prochaine devrait tenir une bonne cinquantaine d’années, me voici donc serein jusqu’à la postérité… Pour autant, ces périodes ont suivi de misères et je ne pense pas qu’il faille en passer par un épisode de guerre afin de jouir enfin du bonheur qui s’offre à nous.

La Dépêche – Décembre 2019

La Dépêche – Décembre 2019

Revenons un instant sur la plus célèbre des ventes de Bourgogne, à savoir celle des Hospices de Beaune qui remonte à 1794 tout de même. Une vente dont la production répartie sur 33 cuvées de rouge et 17 de blanc reste très inégale au cours des 40 dernières années avec 429 pièces au plus bas en 1981 et 828 pièces au plus haut en 2018… mais oublions la production, soumise au climat et victime malencontreuse des vilaines années pour nous intéresser à la spéculation !

La Dépêche – Avril 2020

La Dépêche – Avril 2020

Essayons de mettre cette période de troubles et de confinement à profit en s’appliquant à finaliser les tâches que nous avions sagement rangées au fond de nos tiroirs… et à bien y réfléchir, le moins que l’on puisse dire est qu’elles sont nombreuses. Commençons donc déjà par un tour du propriétaire pour nous apercevoir qu’il manque un coup de peinture ici…

Retrouvez notre brochure

Les Côtes du Couchois - Brochure

fr_FRFrançais
en_GBEnglish (UK) fr_FRFrançais